• Double-fil

      Le traditionnel concours automnal de Thread & Needles, Double-fil, porte cet année sur la combinaison de différentes techniques du fil, et je me suis décidée 2 semaines avant sa clôture aujourd'hui à composer un vêtement d'après ce thème.

      Pour ce projet précis j'ai d'abord trouvé les matières en butinant parmi les restes et les coupons dormants, et décidé des techniques à employer avant de réfléchir à la manière de les agencer au sein d'un vêtement.

    Double fil

    Ont été employés :
    - un coupon de soie violette lamée de fils argentés (Bennytex)
    - un coupon de voile de soie/coton vert pour la doublure (Sacrés Coupons)
    - du molleton soja/coton (Vlieseline)
    - 2,5 pelotes d'Alpaga coloris 3969 (Drops), soit environ 400m
    - 50 mètres de Canopy fingering coloris Sumac (The Fibre Company)
    - du fil polyester (?)
    - 6 grosses pressions (Prym)

      Restait à choisir le type de vêtement ; il a suffit que je fasse quelques jupes concluantes pour m'apercevoir que j'aimais bien en porter l'hiver et que j'aimerais avoir plus de choix dans mon armoire de ce côté là. Qu'à cela ne tienne ! D'autant que j'avais une toile de jupe en cours sur laquelle tenter une variation en la raccourcissant et en la divisant en quatre panneaux molletonnés, avec une fermeture à pont sur le devant. Le bas de la jupe serait complété par un tube de tricot à point décoratif.

      Parce que ça commençait à être frustrant de feuilleter ces livres de points de tricot sans avoir de projet auquel les intégrer. Le violet du coloris 3969 étant parsemé de flammes roses exactement de la couleur de mon autre fil, je tenais à trouver un point bicolore ! Celui choisi est le "petit treillis matelessé", 170ème du livre "250 points de Tricot pas à pas" aux éditions Marabout, en aiguille 3,5 avec le fil violet en double. Il m'a appris l'expression "maille soulevée", que j'ai en retour appris à mamie Gougueule qui ne connaissait visiblement pas, elle qui est toujours là pour la ramener d'habitude. J'ai terminée par une (trop) petite bande de point de riz puis un rabattage élastique pour côtes 1/1 (méthode que j'ai enfin comprise et assimilée durablement grâce à ceci) dont la qualification d'élastique n'est pas usurpée. J'avais monté 240 mailles un peu à l'aveuglette après échantillon, ça a été mais il n'en fallait pas moins.

    Double fil

      Après une toile de validation de l'évasement de la jupe pour qu'elle corresponde bien à la largeur du tricot terminé, j'ai procédé à la coupe et au montage des quatre panneaux, en choisissant finalement de ne mettre qu'une épaisseur de molleton à l'intérieur. Les piqures décoratives dont l'orientation fait écho au pull Hazel Bank ont été faites à la machine, mais ensuite toutes les finitions du biais et l'assemblage invisible des panneaux et du tricot ont été exécutés à la main !

    Double fil

      Il me restait 24h pour tester la ouérabilité de la chose (une des conditions du concours), et à ma grande surprise, le picotement de l'alpaga est très peu ressenti avec collant opaque pas si épais alors qu'il était nettement présent en cours de tricot. En fait, cela gratte surtout quand je pose qqch sur mes genoux, alors qu'en contact sans pression ou même sous mes cuisses quand je suis assise le piquant est quasi imperceptible. Je la présente donc sans repassage après une journée de port dont quelques heures ramassée sur le canapé d'où les légers plis horizontaux devant et sur la queue derrière.

    Double fil

    Double fil

    Double fil

    Double fil

    Double fil

    La vie, la vraie

      Je laisse à la discrétion du public le soin d'évaluer si mettre du tissu vivement coloré et brillant sur la partie la plus charnue de mon anatomie était une bonne initiative. Pour ma part, techniquement je suis très contente du résultat et ne pense pas que j'aurais pu faire mieux. Esthétiquement par contre, je ne suis pas complètement satisfaite du dessin des panneaux, c-à-d que je suis contente mais pas opposée à tester des alternatives. Si j'avais eu plus de temps, j'aurais aussi testé l'ajout de poches sous le pont.

    Double fil

      Elle est très confortable, peut-être 1-2cm trop grande à la taille (j'ai un peu flippé pendant le matelassage et ai légèrement rogné sur les marges plutôt que de prendre le risque de me sentir comme un bibendum à la fin), chaude sans être bouillante, et sa stabilité à la marche est excellente. Aurais-je souvent envie de la porter ? Eh bien je n'en ai aucune idée !

    Double fil

    Par contre j'ai enfin trouvé mon style : fruit des bois !


  • Commentaires

    1
    isa800
    Lundi 19 Novembre 2018 à 16:14

    Bonsoir , 

     

    Félicitations pour cette création . Le modèle est vraiment original et donne un beau rendu grâce aux diverses " matières " utilisées .

    Amitiés.

    Isabelle

    2
    Marie-Anne
    Lundi 19 Novembre 2018 à 16:31
    C'est superbement réalisé et quelle imagination !
    3
    cyqlaf
    Lundi 19 Novembre 2018 à 17:24
    cyqlaf

    Le motif des "pétales" me faisait penser à une fleur ... Mais fruits des bois, c'est pas mal trouvé !

    4
    corinne
    Lundi 19 Novembre 2018 à 18:13

    bonjour, bien que je ne porte pratiquement jamais de jupe, je trouve celle-ci très jolie (surtout le devant). de plus, elle est particulièrement originale. Bravo

    5
    tout chocolat
    Lundi 19 Novembre 2018 à 19:52

    Elle est très belle et originale. Bravo!

    6
    Marie
    Lundi 19 Novembre 2018 à 20:36
    La couleur, la forme, le point de tricot tout est très reussi. Bonne soiré
    7
    tic@
    Lundi 19 Novembre 2018 à 21:03
    tic@

    j'ai envie de dire deux choses:

    1. Fallait oser!

    2. Au moins y'en a qui s'éclatent.

    8
    Mardi 20 Novembre 2018 à 06:56

    Le résultat est très original et très réussi!!!Bravo:)

    9
    La Bernique
    Mardi 20 Novembre 2018 à 08:45

    Bravo pour la réalisation et l'inventivité !  Cette jupe a je trouve un petit côté sirène très rafraîchissant. ;-)

    10
    helene
    Mardi 20 Novembre 2018 à 15:45

    Et bien bravo c'est superbe et tu peux être fière de ton travail..........car y'en a eu du travail :

    de l'imagination,du patronnage,de la fabrication,du travail main,du tricot....

    .à mon age de grand mamie on ne peut plus mettre cette superbe création sinon .....j'aurai copié   avec ta permission bien sûr

    bravo bravo.....j'aime énormement

    11
    helene
    Mardi 20 Novembre 2018 à 16:12

    j'ai oublié de te dire que je ne connaissais pas ce point de tricot je vais chercher pour mes petites filles c'est sympa ,non!!

    12
    Mardi 20 Novembre 2018 à 21:08

    Ah punaise, mon com n'est pas passé, je recommence :

    Tou es oune génie!!! J'adore ta jupe, je trouve l'association très réussie!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    13
    Mardi 20 Novembre 2018 à 21:28

    Merci à toutes pour vos hommages à mon génie, mon intelligence, mon inventivité, mon originalité, ma force de travail, et ma rétention d'eau chevillère !

    14
    Mardi 20 Novembre 2018 à 22:21
    Bendidon, où es-tu allée chercher cette idée ? C'était une très bonne idée et une jolie réalisation : le résultat est super sympa.
      • Vendredi 23 Novembre 2018 à 22:16

        Alors au fond du fond pour la partie tissu c'était une robe Marc Jacobs, qui s'est pas mal égarée entre temps.

    15
    Lotte
    Jeudi 29 Novembre 2018 à 22:59

    Très jolie jupe, parfaitement "ouérable" dans la vie de tous les jours. Bravo pour vos qualités nombreuses et diverses.

    16
    mükikoo
    Mercredi 5 Décembre 2018 à 21:13

    Wearable comme un fruit des bois, oui ! La chemise café au lait aussi mais pas en même temps please please...J'aime beaucoup le point de tricot à effet.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :